Comment puis-je créer et installer un greffon ?

Log4View est capable de charger des greffons créés par l'utilisateur. Les greffons visuels peuvent être ajoutés à l'interface graphique de Log4View, tandis que les greffons de réception permettent de recevoir des messages provenant d'émetteurs personnalisés. Lors de l'installation de Log4View, sélectionnez les exemples de récepteur et de tableau de bord pour installer ces examples de code de greffons dans le répertoire d'installation de Log4View. Pour l'écriture de vos greffons, vous disposez de l'API de Log4View, dont la documentation se trouve dans „<Dossier racine de Log4View>\Help\Log4ViewAPI.chm“.
Vos greffons doivent suivre le schéma de nommage Log4View.*.dll et être copiés dans le répertoire d'installation de Log4View.

Comment puis-je déboguer un greffon ?

Deux méthodes s'offrent à vous pour déboguer vos greffons.

La première consiste à déboguer via Visual Studio. Allez à "Debug" -> "Attach to Process..." et sélectionnez Log4View. Vous devriez alors être capable d'utiliser le débogueur de Visual Studio dans le code de votre greffon.

La seconde consiste à émettre des messages de log dans les sections critiques du code de votre greffon. Log4View dispose de son propre enregistreur pour émettre des messages concernant son état. Vous pouvez l'appeler simplement ainsi :

LogManager.GetCurrentClassLogger().Info("Example");

Ceci émet le message "Example" avec le niveau "Info" via un émetteur de type TCPAppender, FileAppender ou TraceAppender, en fonction des réglages de la section "log4net" du fichier Log4View.exe.config (dans le répertoire d'installation de Log4View)

Les messages ainsi émis peuvent être surveillés en direct par une seconde instance de Log4View. Le moyen le plus simple de faire cela est de copier tout le répertoire d'installation de Log4View, et dans cette copie changer dans Log4View.exe.config le chemin d'accès au fichier de log (sinon vous recevriez les messages de statut des deux instances de Log4View). Démarrez alors la copie de Log4View, et faites lui surveiller le fichier de log de la première instance de Log4View via un récepteur fichier.